Nouvelles méthodes de travail ? Les nouveaux termes en novlangue


dans la catégorie numérique ,



Avec les nouvelles méthodes de travail, le vocabulaire évolue, une nouvelle langue aussi: la novlangue

Co-design

Inspiré du « design thinking » , du « design sprint » et de techniques empruntées au marketing et à la communication, le « co-design » promet de résoudre en quelques jours un problème habituellement soluble en plusieurs mois grâce au collaboratif. Le principe ? Réunir, pendant quelques dizaines d'heures, une quinzaine ou une vingtaine de personnes en lien étroit avec une problématique donnée pour tenter d'y apporter une solution. Hiérarchiquement et fonctionnellement transverse, cette équipe doit être ouverte au-delà de l'entreprise et compter des clients, des utilisateurs, des fournisseurs ou encore des start-up. Au terme de la session de travail, un pitch, accompagné d'un prototype de la solution, doit être présenté au commanditaire afin de recevoir, ou non, son aval direct.

Corpo-working

Contraction des mots « corporate » et de « co-working », cette nouvelle organisation de travail vise à créer un espace de travail ouvert et partagé à l'intérieur d'une entreprise. Modulable en fonction des besoins des collaborateurs, il peut accueillir des salariés de la société hôte en mode projet, des startuppeurs et des free-lances externes. Objectif : faire infuser, par capillarité, des méthodes de management innovantes grâce à la pluralité des modes de fonctionnement des différents groupes.

Co-working

Cet espace ouvert comprend des locaux hautement équipés et meublés que des travailleurs ou des entreprises louent durant une certaine période. Ces dernières années,  les espaces de co-working sont devenus des alternatives aux bureaux classiques . Ils facilitent notamment le travail collaboratif.

Excubateur

Considérés parfois comme trop rigides, les locaux des entreprises peuvent être porteurs d'une mentalité et régis par des procédures inhibantes. Pour favoriser l'innovation, des entreprises font le choix d'extirper le lieu de créativité de leur propre structure. L'idée de cet incubateur délocalisé est de pouvoir réfléchir en dehors de l'existant, penser « out of the box ».

Fab Lab

Contraction de l'anglais « fabrication laboratory », littéralement « laboratoire de fabrication », cet espace ouvert indépendant permet aux usagers de réaliser des expériences et des créations en tout genre. Le principe consiste à partager un même lieu, des outils numériques, des machines, des compétences et des savoirs afin de répondre aux besoins d'une communauté.

Incubateur d'entreprise

Cette structure d'accompagnement de start-up est souvent à l'initiative de grands groupes. Grâce aux outils et aux compétences mis à leur disposition, tout est mis en oeuvre pour nourrir et développer des projets pour, in fine, servir les entreprises qui les hébergent.

Intrapreneuriat

Il s'agit de l'activité à laquelle s'adonne un intrapreneur, autrement dit un entrepreneur qui travaille au sein d'une entreprise. Le salarié s'engage dans des programmes qui lui permettent de lancer un projet en toute autonomie, mais avec le soutien de son groupe. Il redéfinit, par exemple, de nouvelles activités commerciales à potentiel de croissance.

Maker spaces

Ces lieux sont équipés d'instruments techniques, des imprimantes 3D et des découpeuses laser, etc. Ils permettent à des entrepreneurs de cocréer, notamment dans des phases de prototypage.